Appel à contribution pour la revue Intercâmbio

VICTOR SEGALEN, L’EXOTISME EN QUESTION

Hier et aujourd’hui, le distant et le proche, le même et l’autre

À la faveur des commémorations du centenaire de la mort du romancier et poète français Victor Segalen, et alors que l’émergence, tant théorique que critique, d’une « fiction-monde » s’impose dans les études littéraires - laquelle met le comparatisme à l’épreuve et complexifie les prémisses des études postcoloniales -, et que la perspective classique dégagée par Edward W. Saïd sur le constructum de l’Orient par l’Occident ne rend plus compte, à elle seule, de l’étendue des questions soulevées par la globalisation des faits, des enjeux et des fictions, il nous semble pertinent de nous pencher, avec un recul théorique et dans un empan qui inclut les XIX, XX et XXIèmes siècles en langue française, sur la notion changeante et transversale d’« exotisme ».

La complexité, voire l’exigence critique, de cette entreprise tiendra forcément à la mise en cause des idéalisations de l’autre, aux nouvelles acceptions de l’exotique, mobilisées, entre autres, par de nouvelles modalités de voyage, et la mobilité généralisée et démocratisée de notre époque, notamment dans le tourisme comme industrie et pratique multimodale ; le tout surdéterminé par les potentialités techniques et médiatiques du rapprochement des cultures et par la création d’une attente différentielle, souvent à caractère commercial.

Par ailleurs, l’évolution des mouvements physiques et symboliques de la contemporanéité engage de nouvelles directions pour la perception de l’autre, qui ne pointent plus uniquement vers un Orient hypostasié, mais qui - en vertu d’une nouvelle géolocalisation du fait littéraire, notamment en langue française - déplacent et démultiplient les perspectives et les points d’observation (Mc Donald et Suleiman, 2010), de telle sorte que, par un effet de parallaxe, l’exotisme devient une donnée instable et aléatoire dans son passage à la fiction, et ne peut échapper à une lecture globale (Damrosch, 2009).

Enfin, dans les fictions narratives de langue française (et dans le discours de certains écrivains, d’où qu’ils écrivent), de plus en plus dénationalisées et inassignables à un seul lieu ou à une identité fixe, une certaine critique, parodie, détournement, voire refus ou réticence envers l’exotique s’affirment qui interrogent ou redessinent les espaces exotiques (Moura, 2003) par la construction de nouvelles liminalités géographiques (sud, périphéries européennes, etc.), la multiplicité de l’observation (à partir d’ici et de là-bas), la complexité et créolisation du tout-monde (Glissant, 1998), ainsi que l’intuition d’une Histoire inévitablement connectée (Subrahmanyam, 2014).

Il importe, donc, de revisiter et d’actualiser, à l’aune des plus récentes approches théoriques, les aspects et les figures littéraires, thématiques et esthétiques (dis)continus engageant des perspectives exotiques, repérables dans la fiction narrative en français du XIXème siècle à nos jours. Ce faisant, on rendra un sincère et fructueux hommage à l’auteur de L’essai sur l’exotisme, dont on sait et sent l’urgence du projet d’une « esthétique du Divers ».

 

Axes d’approche (uniquement en littérature et en langue française) :

 

  • Victor Segalen et l’exotisme ;
  • Lectures et revisitations de l’exotisme ;
  • Déclinaisons de l’exotisme ;
  • Exotisme et études postcoloniales ;
  • Exotisme et littératures de voyage ;
  • Exotisme et tourisme / autres mobilités ;

Nous vous prions de bien vouloir nous faire parvenir vos propositions (250 mots maximum) accompagnées d’une brève notice biobibliographique (10 lignes maximum) jusqu’au 30 juin 2019 au courriel suivant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les propositions retenues feront l’objet d’un envoi de l’article définitif jusqu’au 31 octobre 2019 dans le cadre de consignes et d’un protocole de rédaction que nous vous transmettrons à observer scrupuleusement en cas de réponse positive du comité scientifique.

Nous vous invitons à découvrir notre revue sur http://ler.letras.up.pt/site/default.aspx?qry=id05id1184&sum=sim

Langues de rédaction : français et portugais.

 

Éditeurs du nº 12 : Ana Paula Coutinho, Maria de Fátima Outeirinho et José Domingues de Almeida

Directeur de la revue : José Domingues de Almeida

 

NB : une rubrique Autres papiers accueille des articles inédits touchant les Études Françaises et Francophones en dehors de la thématique proposée dans ce numéro précis.

Recherche

Adhésion

  • Bulletin de cotisation

Bulletin de cotisation

ASSOCIATION VICTOR SEGALEN.

BULLETIN DE COTISATION 2019-2020

Read More