Compte-rendu d'assemblée générale 2008

24 MAI 2008. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE

Compte-rendu de l’assemblée générale ordinaire, tenue le 24 mai 2008 à la BNF.

Présents :

Mmes et MM. Catherine Barret, Colette Camelin, Martine Courtois, Jean-Louis Debauve, Olivier Descambs, Muriel Detrie, Marie Dollé, Christian Doumet, Etienne Germe, Dominique Gournay, Catherine Mayaux, Olivier Mellerio, Laure Mellerio Segalen, Frédérique Oget, Juliette Salabert, Carla Van Den Bergh, Gilbert Voisin.

Excusés ou représentés :

Mmes et MM. Jean-Pierre Angoujard, André Bernicot, Henry Bouillier, Monique Chefdor, Danielle Déniel, Anne-Elisabeth Halpern, Catherine Gide, Dominique Lelong, Danièle Pendanx, Danielle Terrien, Maria Vega Vazquez.

Christian Doumet ouvre la séance en présentant le Rapport moral.

Deux parutions importantes ont eu lieu en 2007 et 2008 : l’ouvrage de Bei Huang Segalen et Claudel aux Presses Universitaires de Rennes et celui de Marie Dollé Victor Segalen, le voyageur incertain aux éditions Aden.

Christian Doumet revient sur le colloque qui s’est tenu à Shanghai en 2007 pour signaler la difficulté à publier les communications des intervenants chinois. Il a participé au colloque qui s’est tenu également à Shanghai au mois d’avril de cette année. Consacré à l’humanisme et aux relations commerciales, il était présidé par Valery Giscard d’Estaing.

Des liens sont désormais établis entre l’association et la Fondation Victor Segalen qui pourrait apporter un soutien financier à l’organisation du prochain colloque ; une aide à la publication peut aussi être envisagée. Laure Mellerio Segalen inscrit son action dans la continuité du projet de Fondation Sinologique de Victor Segalen. Il s’agit de s’en inspirer pour favoriser le dialogue entre les cultures sous une forme contemporaine.

Christian Doumet propose de reconnaître à Laure Mellerio Segalen le statut de membre d’honneur de l’association et de rejoindre ainsi les membres fondateurs au sein d’un comité d’honneur informel.

Etienne Germe présente le bilan financier 2007.

Dépenses 1574,86 € ; recettes 1488,52 €.

44 adhérents ont acquitté leur cotisation en 2007.

Les frais de fonctionnement se sont élevés à 74,86€ et l’association a déboursé 1500€ pour le colloque de l’Université de Fudan à Shanghai.

Un budget de 400€ environ est à prévoir pour l’envoi des actes du colloque de Brest.

Le bilan moral et le bilan financier sont approuvés à l’unanimité.

Le Président passe ensuite au renouvellement du Conseil d’Administration qui peut comporter statutairement jusqu’à douze membres. Il rappelle son actuelle composition : Gwenaël Beuchet, Henry Bouillier, Monique Chefdor, Martine Courtois begin_of_the_skype_highlighting     end_of_the_skype_highlighting, Muriel Detrie, Marie Dollé, Christian Doumet, Etienne Germe, Dominique Gournay, Anne-Elisabeth Halpern, Philippe Postel. Gwenaël Beuchet, ne pouvant plus être contacté depuis plusieurs années, est considéré comme démissionnaire conformément aux statuts. Deux sièges étant à pourvoir, Catherine Mayaux et Colette Camelin entrent au Conseil d’Administration.

Christian Doumet aborde ensuite les projets de l’Association.

Le colloque sur « Le Mythe de la Chine impériale » est en préparation. Il devrait se dérouler à Paris à l’automne 2009 dans un lieu qui reste à déterminer. Les angles d’approche seront très larges, à la fois culturels, politiques, voire économiques et concerneront la littérature chinoise contemporaine aussi bien que le cinéma ou d’ autres supports. Il s’agira de s’intéresser à l’imaginaire de la figure de l’empereur plus qu’à sa réalité historique. Les intervenants possibles restent à contacter. Marie Dollé signale qu’à l’Université d’Amiens se tiendra en mai 2009 un colloque sur la présence de la Chine dans les Lettres françaises et allemandes du début du XIXe au début du XXe siècle. Il sera annoncé sur le site de l’association.

Informations diverses.

Les journées qui devaient se dérouler à Dinan ont été reportées sine die. Le projet de l’édition dite des œuvres « complètes » de Segalen lancé par Honoré Champion suit son cours ; les premiers volumes sont en préparation. Deux ouvrages annoncés depuis longtemps par Les Indes Savantes, Notes d’étapes de Jean Lartigue et la biographie qui doit lui être consacrée, ne sont pas encore parus.

Une exposition sur Saint-Pol Roux est en préparation à Brest.

Interventions de deux doctorants.

La parole est laissée à Olivier Descambs et à Juliette Salabert qui font un compte rendu synthétique de leurs travaux. Olivier Descambs mène ses recherches sur l’inscription du savoir sinologique dans l’œuvre de Victor Segalen. Il évoque les difficultés méthodologiques liées à la transversalité de ses recherches et au traitement de la sinologie segalenienne, s’interroge sur l’attitude spécifique de l’érudit et la situation, sujette à polémiques, faite actuellement à Segalen entre esthétique et idéologie. Juliette Salabert travaille, dans une perspective de littérature comparée, sur un corpus réunissant Henry James, Kafka, Gide et Segalen autour d’une problématique liant le thème du secret et la remise en cause du romanesque et de la littérature. Le statut de René Leys retient particulièrement son attention par le traitement que Segalen y fait subir tant à la langue française qu’au chinois par toutes les figures de déplacement qu’il instaure.

Réunion du Bureau.

Le Bureau procède au renouvellement des mandats de Président et de Secrétaire arrivés à échéance. Christian Doumet est réélu Président à l’unanimité et la Secrétaire reconduite dans ses fonctions. Martine Courtois est élue Vice-Présidente.

La séance est levée à 12h30.

La Secrétaire, Dominique Gournay