Les « traces alternées » de Victor Segalen : une exploration de sa correspondance (1893-1919)

Colloque international, Université de Bretagne occidentale, Centre d’étude des correspondances et journaux intimes

Date : 21-22 mai 2019

Lieu : Faculté des Lettres Victor Segalen, Brest

Responsable : Sophie Guermès

 

            Né à Brest, poursuivant ses études à Bordeaux, passant par Paris et Toulon, parcourant la Polynésie puis la Chine, traversant Djibouti, puis une partie de la Russie, Victor Segalen, médecin de la marine devenu écrivain, a laissé une correspondance abondante, monument littéraire de près de 3000 pages[1]. C’est lui que le Centre d’étude des correspondances et journaux intimes de l’université de Bretagne occidentale se propose de visiter, à l’occasion des commémorations du centième anniversaire de sa mort, survenue dans la forêt de Huelgoat le 21 mai 1919. En raison de ses nombreux et longs voyages, Segalen a souvent régné « par l’étonnant pouvoir de l’absence »[2] auprès de sa famille et de ses amis. Certaines de ses lettres tiennent de la chronique et relatent sa vie itinérante, d’autres portent en germe un projet littéraire. Quelle place la correspondance de Segalen tient-elle dans l’économie générale de son œuvre ?

            L’intense activité épistolaire de l’écrivain s’est déployée sur une période assez brève, et dans un cercle restreint, mais si les correspondants sont restés peu nombreux, les tonalités ont varié, à l’instar des lieux découverts. On évitera d’étudier de façon systématique les échanges avec tel ou tel destinataire, ou de privilégier un thème. Les approches stylistiques des lettres seront en revanche les bienvenues, ainsi que l’analyse de leur rhétorique, de leur poétique, de leur rythme, de l’humour qu’elles contiennent parfois, et de la polyphonie segalénienne. On étudiera aussi les liens entre les lettres et les autres textes de l’auteur, ainsi que les relations du genre épistolaire avec les autres genres constitutifs de l’œuvre de Segalen.

 

            Les propositions seront adressées avant le 31 octobre 2018 à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Comité scientifique :

Jean Balcou (UBO)

Marie Dollé-Cosnefroy (Université de Picardie)

Christian Doumet (Université Paris Sorbonne)

Sophie Guermès (UBO)

Marie-Josette Le Han (UBO)

Philippe Postel (Université de Nantes)

 

 

[1] Victor Segalen, Correspondance, présentée par Henry Bouillier ; texte établi et annoté par Annie Joly-Segalen, Dominique Lelong et Philippe Postel, 2 vol., Paris, Fayard, 2004.

[2] Cette expression est empruntée au poème « Éloge et pouvoir de l’absence », dans Stèles, de même que « traces alternées ». 

Conférence: Segalen médecin, archéologue et poète "en temps de détresse

Voici un lien pour écouter la conférence de Colette Camelin qui a ouvert le colloque intitulé Segalen 1919-2019 : "Attentif à ce qui n'a pas été dit qui  s’est tenu aCentre Culturel International de Cerisy du 4 au 11 juillet 2018.

https://www.franceculture.fr/conferences/maison-de-la-recherche-en-sciences-humaines/segalen-medecin-archeologue-et-poete-en-temps-de-detresse

Colette Camelin au CCIC

Tombeau de Ts'in - peindre avec Victor Segalen de Ye Xin

Merci à l'artiste Ye Xin d'être venu au Colloque de Cerisy "Attentif à ce qui n'a pas été dit" pour nous présenter le fruit de son dialogue à travers la peinture avec l'oeuvre de Victor Segalen.

Voici des photos de son oeuvre!

 

 

 

Vente exceptionnelle à Drouot le 19 juin

Une vente exceptionnelle aura lieu à l’hôtel Drouot le 19 juin 2018 à 16 h salle 9, portant sur une série d’écrivains du XIXe et XXe siècles, parmi lesquels figure Victor Segalen, dont on met aux enchères le manuscrit adressé en 1911 à Augusto Gilbert de Voisins, contenant 20 stèles (19 dont 15 en 2 versions et «L’impértarice chante»), accompagnées de la préface.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, consulter le site d’Aguttes (la maison de vente qui propose ce lot), pour éventuellement participer à l’achat.

Voici la description du lot (n° 1003) :

Stèles, manuscrit autographe, 1910-1911, 66 pages sur des feuillets montés sur onglets et reliés en un volume in-4. Reliure de l'époque au chiffre de Gilbert de Voisins.

Bradel plein parchemin, titre et initiales dorées: G.V. en queue du dos.

Précieux manuscrit de l'état primitif de Stèles. Cette version est d'un intérêt exceptionnel en raison des importantes variantes qu'elle présente, et du fait que tous les manuscrits littéraires de Segalen d'une grande rareté ont été déposés à la BNF.

Segalen accomplit en compagnie de son ami Gilbert de Voisins une exploration de six mois en Chine centrale, se terminant par une descente en jonque du Yang-Tsé jusqu'à Shangai. [...] «Ce n'est ni l'Europe, ni la Chine que je suis venu chercher ici, mais une vision de la Chine...», écrivait-il à Debussy.

Segalen adressa cet avant-projet de Stèles à Gilbert de Voisins depuis Pékin, en plusieurs envois entre 1910 et 1912. L'envoi principal comprend la préface et 19 stèles (27 feuillets de papier fort). D'autres envois, peut-être deux ou trois, antérieurs à celui-ci, comprennent 15 stèles.

La correspondance à Gilbert de Voisins a été brûlée après son décès, selon son propre voeu. Seuls furent épargnées les présentes stèles et le fragment de lettre. Ces autres envois ont été écrits par Segalen sur des feuillets de papier calque légèrement sulfurisés qu'il appelait son «papier d'architecte».

Cet état primitif est composé comme suit: la préface (12 pages avec quelques ratures et corrections) Segalen a inscrit au crayon vert en marge de la première page de sa préface: «esquisse»

Un ensemble de 34 stèles (54 pages) une première série en partie numérotée par Segalen correspondant à l'envoi sur papier fort et constituant un avant-projet de 19 stèles organisé dans un ordre totalement différent de celui qui allait être ensuite définitivement adopté «I Sans masque de règne» «II Empreinte» «III A l'envers» «IV Sur un hôte douteux» «V Perdre le midi quotidien» «VI Ordre au soleil» «VII Mon amante a les vertus de l'eau» «VIII Libation mongole» «IX Au démon secret» «X Pour lui complaire» «XI Pierre musicale» «XII Miroirs» «XIII Stèle des pleurs» «XIV Départ» «XV A un ami» (publié ensuite sous le titre Vampire) «XVI Par respect» «XVII Hymnes perdus. Les lacs... l'abime» (deux premières parties de la stèle publiées sous le titre «Les trois hymnes primitifs») «XVIII Ma cité violette interdite» «XIX Ecrit avec du sang».

La seconde série comprend 15 stèles: «l'impératrice chante» et 14 versions de stèles citées ci-dessus.

Document exceptionnel de l'une des plus importantes oeuvres poétiques du XXe siècle

 

EXPOSITIONS PUBLIQUES :

Drouot-richelieu - 9 rue drouot - 75009 paris

Mardi 12 juin au vendredi 15 juin 2018, de 11h à 18h

Jeudi 14 juin 2018, de 11h à 21h

Mardi 19 juin 2018, de 11h à 12h

 

EXPERT POUR CETTE VENTE :

Claude oterelo

Membre de la chambre nationale

Des experts spécialisés

Tél. :+33 (0)6 84 36 35 39

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

RESPONSABLE DE LA VENTE :

Sophie Perrine

Commissaire-priseur

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél. : +33 (0)1 41 92 06 44

 

RENSEIGNEMENTS :

Pauline Cherel

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Recherche

Adhésion

  • Bulletin de cotisation

Bulletin de cotisation

ASSOCIATION VICTOR SEGALEN.

BULLETIN DE COTISATION 2017

Read More