Programme du colloque de Cerisy (Du 4 au 11 juillet 2018)

Disparu prématurément, Victor Segalen (1878-1919), médecin, voyageur, sinologue, archéologue, éditeur, poète, a laissé une œuvre abondante, en grande partie inédite à sa mort, publiée et commentée seulement à partir des années soixante. Fondée sur une riche expérience humaine, située au carrefour de plusieurs cultures et de plusieurs disciplines, novatrice en matière de formes et d'idées, elle n'a cessé depuis lors de susciter de l'intérêt dans le monde entier, notamment en Chine.

Ce premier colloque de Cerisy, « attentif à ce qui n’a pas été dit » de l’œuvre et de la pensée de Segalen, réunira des chercheurs anglais, allemands, américains, canadiens, français, suisses japonais, chinois (du continent et de Taiwan). Il s’attachera d’abord à situer précisément les œuvres dans les contextes historiques (guerre de 14, révolution chinoise, situation du Tibet), philosophiques et scientifiques de l’époque. Les interprétations multiples de « l’Exotisme » et du « Divers » seront ensuite interrogées à la lumière de « l’histoire globale » et confrontées aux lectures qu’en ont faites Edouard Glissant, Jean Baudrillard, François Jullien. Les réceptions de Segalen par des poètes, des critiques littéraires et un large public en révèleront des aspects nouveaux. Pour la première fois, des traducteurs de Segalen dans diverses langues (chinois, japonais, anglais, allemand) échangeront leurs lectures de Segalen et leurs expériences autour d’une table ronde. Nous serons attentifs à ce que les remous du « grand fleuve Diversité » segalénien peuvent nous dire de notre propre Diversité.

 

Programme du colloque de Cerisy

« Attentif à ce qui n’a pas été dit » : Segalen 1919-2019

Du 4 au 11 juillet 2018

 

 

Mercredi 4 juillet après-midi : Accueil des participants  

Jeudi 5 juillet  : - Matin : Segalen cent ans après

Ouverture par les organisateurs

Noël Cordonier, L’œuvre et la réception de Segalen au prisme de l’ « appropriation culturelle » (conférence)

  • Après-midi : Contexte historique 

Corentin Segalen, La guerre de Victor Segalen médecin de la marine

Colette Camelin, La guerre de Victor Segalen poète

Dominique Gournay, Thibet d’un siècle à l’autre : résonances géopolitiques et géopoétiques d’un titre.

Vendredi 6 juillet : - Matin : « L’exotisme » en question

Olivier Salazar-Ferrer, Deux poétiques du réel impossible. Le dialogue de Segalen et Benjamin Fondane avec Jules de Gaultier

Haun Saussy, “Bovarysme et exotisme. Pour une rencontre Victor Segalen - Jean Price-Mars”

  • Après-midi : Segalen et les arts : nouvelles approches

Muriel Détrie, Peintures de Segalen et les arts vivants de son temps

Sophie Lesiewicz, L’œuvre éditoriale de Segalen dans l’histoire du livre d’art occidental

Philippe Despoix, La contre-épreuve chinoise. Singularités du corpus photographique des expéditions de Segalen

  • Soirée : Lecture de Peintures et de lettres de Segalen par Delphine Brual 

Samedi 7 juillet : - Matin : Nouveaux questionnements sur le « Je » dans l’œuvre de Segalen

Bei Huang, L’invention du « je » dans l’écriture exotique de Segalen

Sophie Labatut, La réversibilité dans le roman René Leys

Gabriel Hourcade, Segalen mis à nu dans Le Siège de l’âme

  • Après-midi : sortie culturelle (à préciser) 

Dimanche 8 juillet : - Matin : « Make it new » (Pound)

Béatrice Bonhomme, L'influence de Segalen sur Pierre Jean Jouve et Henry Bauchau 

Timothy Billings, Calques calculés : la poétique des couches bilingues chez Ezra Pound et Victor Segalen

Makoto Kinoshita, Traduire, réécrire et écrire – stratégie de textes segaleniens

  • Après-midi : Table ronde : Comment traduire Segalen ?

Table ronde animée par Muriel Détrie et Philippe Postel, avec la participation de : Timothy Billings, Bei Huang, Makoto Kinoshita, Esther Lin, Haun Saussy, Maria Zinfert 

Lundi 9 juillet :                    - Matin : Lectures postcoloniales de Segalen

Charles Forsdick, Segalen postcolonial (conférence)

Jean-Xavier Ridon, Jean Baudrillard et Edouard Glissant : lecture croisée et contradictoire de Segalen

  • Après-midi : Mises en perspective du Divers

Valérie Bucheli, Entre « universalisme mou » et « relativisme paresseux » ou les deux pôles antithétiques d’une réception critique

Esther Lin, Face à la disparition du Divers, de l’exotisme segalenien à l’exoptisme de François Jullien

Suzanne Le Men, De Segalen à Volodine, d’une distinction à l’autre : généalogie dissidente de l’utopie exotique

Mardi 10 juillet : - Matin : Segalen et les sciences humaines

Sandrine Schiano, Le gai savoir de Segalen

Maria Zinfert, Segalen : recherches scientifiques et écriture poétique

Mathilde Poizat-Amar, Barthes lecteur de Segalen

  • Après-midi : Segalen toujours vivant

Françoise Livinec, Retour de Segalen au Huelgoat : réception de l’œuvre de Segalen à l’espace d’art de l’Ecole des filles

Philippe Postel, Portraits imaginaires de Segalen

Mercredi 11 juillet, matin : Discussions et synthèses

 

 

 

 

Ventes Segalen

Monsieur Gilbert Voisin nous a aimablement transmis certaines des dernières ventes concernant les œuvres de Victor Segalen. Nous lui adressons nos remerciements et reproduisons les extraits des catalogue de vente).

  1. Ouvrages vendus
  • PIERRE BERGE & associés - En association avec SOTHEBY'S. BIBLIOTHÈQUE JEAN A. BONNA. Livres & manuscrits choisis du XVe au XXe siècle. MERCREDI 26 AVRIL 2017 à 14h00 Drouot.

Détails du lot n°279.

Estimation : 6 000 - 8 000 €. Résultat : 7 519 €.

SEGALEN (Victor). Stèles. Pei-King, Des presses du Pei-T’ang, 1912. In-4 étroit [288 x 142 mm] imprimé d’un seul côté sur une feuille pliée formant 102 pages ; couvertures de papier beige avec étiquette de titre imprimée et collée sur le plat supérieur, boîte moderne. Édition originale. Tirage limité à 281 exemplaires : 81 numérotés sur papier impérial de Corée – les 21 premiers sur un papier plus épais – et 200 sur papier vélin parcheminé. En outre, il a été tiré cinq exemplaires non numérotés : 2 Chine, 2 Japon et 1 exemplaire de passe.

UN DES 81 EXEMPLAIRES NUMÉROTÉS SUR PAPIER IMPÉRIAL DE CORÉE, « NON COMMIS À LA VENTE » (Nº 37).

Beau livre, d’une mise en page non seulement subtile mais d’une incomparable autorité : une des œuvres phares de la poésie du XXe siècle, « un genre littéraire nouveau » selon les vœux de l’auteur. Fruit du choc éprouvé par Segalen lors de sa première expédition en Chine en compagnie d’Auguste Gilbert de Voisins (1909-1912), l’édition de Stèles fut conçue et financée par son auteur. L’impression eut lieu à Pékin, sur les presses de la mission lazariste. Elle renferme près de 150 poèmes en prose, avec des épigraphes en calligraphie classique.

L’ouvrage est orné de deux sceaux "apposés à la main et faits de cinabre impérial ». Le troisième sceau figurant habituellement en fin d’ouvrage ne se trouve pas ici, mais un sceau supplémentaire figure en tête de volume.

Il existe deux sortes de couvrure pour Stèles, l’une constituée de deux plaques en bois, l’autre faite de deux cartons recouverts d’une soie chinoise : le présent exemplaire ne possède ni l’une, ni l’autre. Cela s’explique sans doute par la date de l’envoi – août 1912 – c’est-à-dire précisément quand l’ouvrage commença à sortir des presses ; les reliures n’étaient peut-être pas encore confectionnées. De même, on peut supposer que l’absence du sceau final et la présence d’un sceau supplémentaire au début relève d’erreurs de fabrication au début.

PRÉCIEUX ENVOI AUTOGRAPHE SIGNÉ :

 

A Jean Chabaneix

en parfaite sympa-

thie littéraire & a-

mitié – A Madame

J. Chabaneix, en

respectueux hommage

Victor Segalen

Tientsin. Août 1912

 

Sous l’envoi, Segalen a tracé neuf idéogrammes chinois : cette citation de Zeng Zi, disciple de Confucius, peut être traduite par : « Un vrai gentilhomme, un homme sage trouve ses amis grâce à ses écrits. »

Superbe provenance que celle du docteur Chabaneix (1870-1913) que fréquenta Segalen en Chine. L’écrivain fut nommé à Shan-hauguan en janvier 1911 afin de diriger le service de quarantaine, à la place de Chabaneix rappelé à T’ien-Tsin. Deux mois plus tard, les deux médecins se retrouvent à T’ien-Tsin : moins d’un an plus tard, Chabaneix devait mourir du typhus. Segalen, qui l’a assisté dans son agonie, a rapporté les événements dans une lettre bouleversante.

Les liens entre les deux hommes remontaient avant leur rencontre en Chine : dans sa thèse soutenue en 1902 – Les Cliniciens ès Lettres – Victor Segalen citait l’ouvrage du frère de son confrère, Paul Chabaneix, intitulé : Influence du subconscient dans les œuvres de l’esprit. Paul Chabaneix et sa femme publièrent également des poèmes sous les pseudonymes de Marie et Jacques Nervat.

PRÉCIEUX VOLUME, L’UN DES TOUT PREMIERS EXEMPLAIRES DE STÈLES OFFERTS PAR SEGALEN.

(Bibliothèque nationale, En français dans le texte, Paris, 1990, nº 340 : « En même temps qu’il écrit sa première stèle, le 24 septembre 1910, Segalen commence à rédiger l’admirable texte préliminaire en s’arrangeant "pour que tout mot soit double et retentisse profondément". Il compose ainsi un très lucide art poétique et, par la formule jour de connaissance au fond de soi, se rattache à la famille des poètes pour qui la poésie est un moyen de connaissance et tentative pour forcer les portes du monde. »)

Couverture défraîchie. Traces de colle au niveau des raccords de papier. Pâles piqûres éparses.

  • ALDE. Maison de ventes spècialisée. Éditions originales des XIXe et XXe siècle. Livres, Photographies, Autographes, Édition originale. Envois autographes. MERCREDI 29 JUIN 2016 à 14h00 salle Rossini

Détails du lot n°292.

Estimation : 800 - 1000 €. Résultat : 1000 €.

SEGALEN (Victor). Odes. Paris, Les Arts et le Livre, 1926. In-4 étroit plié à la chinoise, couverture de papier brun avec pièce de titre imprimée, étui d’éditeur composé de deux ais de bois réunis par deux rubans de soie orangée, titre gravé en vert à la verticale sur le premier plat. Édition originale, posthume, tirée à 350 exemplaires. Un des 30 exemplaires de tête sur papier coréen. # Couverture inégalement brunie, rousseurs éparses.

 

  1. Ouvrages en vente

  • Stèles

1 volume. Grand in-8 étroit plié à la chinoise. Feuilles de différentes tailles imprimées sur une seule face, jointes et pliées en portefeuille régulier formant 106 pp. (soit 4 de couverture et 102 intérieures), pièce de titre imprimée collée sur le premier volet. Papier coréen extrêmement robuste unissant les qualités du Japon au Chine traditionnels. Le format est un modèle réduit exactement proportionné de la fameuse stèle nestorienne de Si-ngan- fou (format rectangulaire et élevé). Le texte de chaque stèle est encadré par un filet noir, et une épigraphe en caractères chinois accompagne à droite le titre français. Manquent les deux ais de camphrier retenues par deux lacets de soie. Très bel état. VÉRITABLE ÉDITION ORIGINALE hors commerce tirée à 81 exemplaires numérotés sur papier Impérial de Corée (n° 26). E.A.S. de Victor Ségalen à Pierre Bons d’Anty « pour son amitié que l’on irait volontiers chercher jusqu’à Lhassa » (novembre 1912). Exemplaire portant les 3 sceaux rouges habituels de l’édition original de 1912. L’originalité de Segalen s’affirme déjà dans la présentation du volume. Libre de donner à son livre l’aspect qu’il désirait, puisqu’il prenait en- tièrement à sa charge les frais de cette première édition hors commerce, Segalen eut l’idée de s’inspirer de la bibliophilie chinoise pour mieux insister sur la couleur qu’il entendait donner à son œuvre. Ce n’était pas là simple préoccupation d’exotisme facile mais le signe d’une recherche apparentée à des recherches mallarméennes. La première édition de Stèles fut tirée à quatre-vingt un exemplaires, nombre soigneusement prémédité puisqu’il correspond au nombre sacré (9 x 9) des dalles de la troisième terrasse au Temple du Ciel à Pékin. Victor Segalen, breton, médecin de marine, poète et archéologue ayant parcouru le nord de la Chine pendant plusieurs années vers 1904. Il mourut jeune accidentellement. Provenance : Exemplaire du Docteur Poupelain, celui-ci lui ayant été offert par Pierre Rémy Bons d’Anty, ancien consul général au Chongqing (qui l’accompagna au Thibet) en souvenir de leurs mois d’épreuves vécus à 4 et 5000 mètres d’altitude pendant plusieurs mois.

Librairie Koegui, Bayonne : 16000 €.

  • Stèles

Collection coréenne composée sous la direction de Victor Segalen à Péking pour Georges Crès. Des presses du Pei-T’ang, 1914. Imprimé d’un seul côté sur une feuille pliée en acordéon formant 127 pages (14 x 29 cm), contenu entre deux plaquettes de merisier retenues par deux cordons et une demi-feuille de papier pelure. Seconde édition en grande partie originale. Un des 35 exemplaires numérotés sur vergé nacré du tirage de tête. Envoi a. s. : à Jean Fernet « sans marque » de temps, - mais de l’heure où notre amitié s’est trouvée : Victor Segalen. Sur cet exemplaire et son dédicataire voyez notre catalogue Segalen, n° 95.

Librairie Pierre Saunier [France] : 6500 €.

  • Les Cliniciens ès-lettres

Imprimerie Y. Cadoret. Demi-chagrin noir, dos à nerfs orné, fleurons et filets à froid, couverture. Édition originale de la thèse de doctorat en médecine de Victor Segalen. Envoi a. s. : à mon camarade le docteur Trautmann, en toute cordialité. Victor Segalen. Bordeaux le 29 janvier 1902. Voyez le n° 5 de notre catalogue Segalen.

Librairie Pierre Saunier [France] : 3500 €.

  • Odes

Paris, Les Arts et le Livre, 1926. Un volume édité « à la chinoise », soit 12 feuilles pliées en accordéon, imprimée d’un seul coté, formant 41 pages, couvertures de papier brun, étiquette de titre, étui formé de deux ais de bois, sur le premier, le titre est gravé et peint en vert. Deux cordons de soie ferment l’ensemble (cordons neufs). Tiré à 350 exemplaires, un des 30 imprimés sur papier coréen (n° 27), seul tirage de tête, celui-ci hors commerce. Ces 30 exemplaires sont légèrement plus grands que les 320 sur Montval du tirage ordinaire. Première édition (posthume) de ce recueil qui ferme l’œuvre entreprise avec Stèles paru en 1912 ou Segalen annonçait au faux titre : « Il sera donné : Stèles, Peintures Odes ». Édition originale.

Librairie : Illibrairie, Alexandre Illi, Bombadil SA [Switzerland] : 2950 €.

  • Orphée-Roi

Édition décorée de compositions originales gravées sur bois par G.-D. de Monfreid, avec un frontispice d’après Gustave Moreau. Georges Crès et Cie, 1921. Broché Édition originale. Un des 30 exemplaires nuérotés sur Grand papier de Tribut, seul tirage de tête. Celui-ci, un des 15 h.-c. est signé et daté par Yvonne Segalen. Voyez le n° 63 de notre catalogue Segalen.

Librairie Pierre Saunier [France : 1700 €.

  • Odes

Les Arts et Le Livre, Paris, 1926 First Edition. Tall 8vo, 11.5 x 5.75 inches, 41 pp (unpaginated and all folded together accordion style). Red vignette on title page and b/w illus on verso. Gently bevelled camphorwood boards joined with original yellow silk ties. Incised vertical title to upper board with lettering in pale green. 1.5 inch almost closed crack to top of upper board (not objectionable). Brown covers evenly browned as is title label, probable inevitable through contact with camphor boards. Overall Very Good or better. Bon état. No. 3 of only 30 copies on Papier Coréen (Nos. 31-350 were on grand papier de montval). ("Imprimerie Berger-Levrault, Nancy-Paris-Stasbourg —1926" on final page) [Attributes: First Edition; Hard Cover].

Librairie : Any Amount of Books ABA [United Kingdom] : 1250 €.

  • Peintures

Cinq poèmes inédits (écartés de l’édition de 1916). Exemplaire de tête sur grand papier du Japon Kozo Kyokushu. Losne, Thierry Bouchard, 18 novembre 1981. 19 x 12,5 cm, 28 p., 1 pl. hors-texte. En ff., à toutes marges, couv. imprimée à rabats. Étui-boîte par Isabelle Lacheré. Bouchard, n° 71. Édition originale, tirage limité à 444 exemplaires, un des 33 exemplaires de tête sur grand papier du Japon Kozo Kyokushu (avant 411 sur vergé ivoire). Fac-simile de l’édition complète de Peintures, Georges Crès, 1916. Postface d’Annie Joly-Segalen. Notes et variantes établies par Patrice Michèle Béghain et Thierry Bouchard. Une photographie en frontispice prise par Victor Segalen, tirée par Claudine Bouretz. Bouchard, n° 71.

Librairie : Solstices Rare Books Librairie [France] : 700 €.

Victor Segalen / Frontières 5ème Rencontres 25-28 mai 2017

 

 

 

 

 

Jeudi 25 mai /

« Le normal et le pathologique »

Florence Lautrédou, Régis Airault, Irène Frain

 

Vendredi 26 mai /

« Hier et aujourd’hui »

Daniel Nordman, Alain Rey,

Françoise Besse, Suzanne Julliard, Mona  Ozouf

 

Samedi 27 mai /

« Ailleurs et ici »

Vincent  Moriniaux, Cédric  Gras, Kenneth  White

 

Dimanche 28 mai /

« Le sacré, le réel et limaginaire »

Colette  Camelin, Sandrine Chenivesse

 

en présence des artistes :

Bang  Hai  Ja, Matthieu Dorval, Szilard Gaspar, Jang  Kwang-Bum, Richard  Texier, Fatiha  Zemmouri

 

 

Ecole des filles à partir de 15 heures
25 rue du Pouly
29690 Huelgoat
 
+33 (0)2 98 99 75 41


Journée des associations du CL 19

Le Comité de Liaison des Associations Dix-Neuviémistes a proposé de présenter Segalen lors de sa journée d’étude le jeudi 27 avril 2017.

Voici le programme de la journée, dont la communication de Colette Camelin.

 Sociétés savantes: 9h-12h45

 Jean-Jacques Labia et François Bronner (Société des Amis de Stendhal) : « Histoire et activités présentes de la Société des Amis de Stendhal »

Brigitte Diaz (Société des Amis de George Sand) : « Présence de George Sand »

Colette Camelin (Société des Amis de Victor Segalen) : « Les dilectés symbolistes de Victor Segalen » ; lecture de quelques « Stèles » 

Pause

Domenico Paone (Société des Études Renaniennes) : « La Société des Études Renaniennes: passé, présent et futur »

José-Luis Diaz (Société des Études Romantiques et Dix-neuviémistes) : « La SERD : un demi-siècle à la recherche du XIXe siècle »

Danielle Dumas (Société des Amis de Victor Hugo) : « Aimer, c'est agir » ; lecture de « L’avenir de l’Europe »

Maisons musées:14h15-16h30

Arlette Sérullaz (Société des Amis du Musée Eugène Delacroix) : « Autour de l’exposition Maurice Denis, président de la première Société des Amis d’Eugène Delacroix »

Sylvie Biet (Fondation Dosne-Thiers) : « Histoire de la fondation Dosne-Thiers »

Antonia Fonyi (Société Mérimée) : « Thiers, une grande figure de la correspondance de Mérimée » Le

CL 19, bilan et perspectives

Mathilde Labbé (SERD) : « Sociétés savantes et “survie culturelle” »

Jacqueline Razgonnikoff (Société des Amis d’Alexandre Dumas) : « Le château de Monte-Cristo, une fantaisie d'artiste. Quelques textes à son propos. »

Visite de l’hôtel Dosne-Thiers guidée par Sylvie Biet (16h30)

Remise du Prix de recherche Ary Scheffer par Jérôme Farigoule (18h15)

Adresse :

Fondation  Dosne-Thiers

27, place Saint-Georges

75009 PARIS  

Réservation obligatoire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Recherche

Adhésion

  • Bulletin de cotisation

Bulletin de cotisation

ASSOCIATION VICTOR SEGALEN.

BULLETIN DE COTISATION 2017

Read More