Cérémonie d'hommage à Victor Segalen

L’ASNOM (Association Amicale Santé Navale et d'Outre Mer), en partenariat avec la Ville de Brest, Brest Métropole et l'association Segalen de Brest, vous convient à une cérémonie d'hommage pour marquer la fin du cycle des manifestations du Centenaire de la disparition de Victor Segalen (1878-1919), médecin de marine, poète, écrivain, voyageur, ethnologue, amoureux des arts et des lettres.

Nous nous retrouverons au pied de la stèle Victor Segalen, sur le Cours Dajot, mardi 3 décembre de 16h00 à 17h00, au jardin Segalen.


Des moments de lecture de textes, de musique nous permettront de nous recueillir en poésie pour marquer solennellement l'année Segalen qui s'achève.

Pour autant, les moments Segalen ne s'arrêteront pas là et nous accueillerons des artistes polynésiens qui exposeront à la salle des Abords (Faculté Victor-Segalen) du 6 au 19 décembre 2019; ils animeront aussi une table ronde en salle de lecture de la bibliothèque universitaire de la faculté des Lettres, le vendredi 6 décembre de 11h00 à 13h00.

D'autres évènements se dérouleront encore en 2020, dont nous vous reparlerons très vite.

En attendant le plaisir de partager cette cérémonie d'hommage, mardi 3 décembre prochain, de 16h00 à 17h00, nous vous adressons nos remerciements pour avoir été nombreux à nous accompagner tout au long de l'année 2019 pour ces riches moments Segalen qui se sont tenus grâce à vous tous.

Sincères salutations,

Sophie Gondolle

"L'écrivain Victor Segalen a-t-il encore une actualité dans la Polynésie culturelle de 2019?" Maison de la culture de Papeete

En mai 1919 décède à quarante et un ans l’écrivain d’origine bretonne Victor Segalen. Il avait publié le roman Les Immémoriaux en 1907, après un séjour en Polynésie comme médecin de la marine de janvier 1903 à septembre 1904. L’année 2019 marque donc le centenaire de sa mort.

Dans les Immémoriaux Segalen imagine ce qu’a été pour la population et dans la durée d’une vingtaine d’années l’évangélisation de Tahiti, qui s’est accompagnée du déclin de la culture -ayant perdu ses mots- et d’un changement de société. Segalen, grand admirateur également du peintre Gauguin, cherche en outre une nouvelle conception de l’exotisme qu’il définit comme « une esthétique du divers ».

Le Fare Tauhiti nui et l’association Tāparau ont décidé de marquer l’événement de ce centenaire sous la forme d’une soirée littéraire qui se tiendra :

le mardi 26 novembre 2019

à la Maison de la culture de Papeete

de 18H à 20H

Les éditions Api Tahiti rééditent également le roman Les Immémoriaux dans l’édition illustrée par Jacques Boullaire avec une introduction de Riccardo Pineri.

La soirée se déroulera en deux temps :

D’abord une série d’interventions de 15/20 minutes environ autour des lectures passées et actuelles des textes de Segalen avec ce questionnement : comment comprendre les œuvres de cet écrivain « inclassable » ? Cet écrivain a-t-il encore une actualité dans la Polynésie de 2019 alors qu’une littérature autochtone s’est développée, que la sécularisation de la société est en marche, et que les expressions particulières de la (nouvelle) culture sont (re)valorisées et partagées par la société ?

Interventions prévues :

    • L’écrivain Moetai Brotherson, auteur du roman le Roi absent,
    • l’universitaire Riccardo Pineri, spécialiste d’esthétique et des arts en Polynésie, auteur de nombreux ouvrages,
    • l’artiste plasticien et enseignant Vanaa Tahiritapu (qui va exposer en décembre 2019 à Brest son travail à l’université V. Segalen),
    • l’enseignant de l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) Tonyo Toomaru,
    • Daniel Margueron, spécialiste des littératures de Polynésie, l’initiateur du projet.

Chacun fournira son éclairage sur ce questionnement.

  • -ensuite un débat avec le public présent autour de la place qu’occupent cet écrivain et ses œuvres dans le cadre et le contexte de la société et de la culture polynésienne contemporaine.

Entrée libre.

https://www.maisondelaculture.pf/evenement/soiree-litteraire-du-26-novembre-2019-centenaire-de-la-mort-de-victor-segalen-1878-1919/

 

Victor Segalen, artiste attentif à la diversité du monde

Après une conférence très courue sur les conséquences du réchauffement climatique, les auditeurs de l'Université du temps libre de Marennes-Oléron ont repris des études plus classiques, en tout cas littéraires : le pacifisme intégral de Jean Giono lundi dernier et cette semaine, Victor Segalen.

La brève vie de Victor Segalen (1878-1919), médecin de marine, sinologue, archéologue et poète nous intéresse aujourd’hui d’abord par son attention à ce qui est «lointain», «divers» et «beau». 

En Polynésie, il imagine la confrontation de l’ancienne civilisation maorie avec le christianisme dans son premier livre Les Immémoriaux. En Chine, il apprend le chinois, organise deux «équipées» qui le mènent jusqu’aux marches du Tibet. Au cours de la seconde, une mission archéologique, il localise notamment le tumulus de Qin Shi Huangdi où l’on découvrira l‘armée de terre cuite.

Il poursuit son œuvre créatrice en relation avec ses expériences intensément vécues (Stèles, Peintures, Équipée, René Leys). 

Mais son expérience de médecin militaire le brise. En tant qu’artiste, il tente de résister aux destructions par ses créations, mais il meurt épuisé en mai 1919. 

C'est Colette Camelin, professeur émérite de Littérature française du 20e siècle à l’Université de Poitiers et présidente de l’Association Victor Segalen, qui parlera de cet artiste à l’œuvre inclassable. Elle sera ensuite l'invitée du café littéraire de l'UTL, qui se tiendra exceptionnellement le lundi à 18h au lieu du mardi, à la médiathèque Lessieux à Saint-Pierre d'Oléron.

 

Conférence à l'Université du Temps Libre de Marennes-Oléron

Victor Segalen, artiste attentif à la diversité du monde

par Colette Camelin, présidente de l'Association Victor Segalen

Lundi 25 novembre 2019 à 15 h – Eldorado, Saint-Pierre d'Oléron

Abonné : gratuit - Adhérent : 5€ - Non adhérent : 7€ - Demandeur d'emploi : demi-tarif

Accessible aux personnes à mobilité réduite

www.utl-marennes-oleron.fr

06 41 18 13 73

Forum à la Maison de la Chine

Forum à la Maison de la Chine, samedi 21 septembre 14h-17h sous la forme d’une table ronde ponctuée par des intermèdes de lectures et par la projection de photographies prises par Victor Segalen en Chine.

« La Chine exerce singulièrement l’œil » (Segalen)

 Victor Segalen (1878-1919) médecin de marine et, surtout, « artiste », selon sa propre affirmation, a vécu en Chine de 1909 à 1914 ; puis il y a passé l’année 1917. Nous aborderons les différents aspects de son expérience chinoise. Il découvre des paysages, « terres jaunes », fleuves et montagnes, il s’intéresse à l’architecture et aux arts chinois – « un monde fait entièrement de matière plus élégante et plus vive que le monde des vivants. » Archéologue, il a notamment découvert le tumulus de Qin Shi Huangdi. Il étudie aussi la poésie ancienne, les textes historiques et déclare ses « inclinations franchement taoïstes ». Nous nous demanderons en quoi cette expérience a orienté sa vision du monde et sa création littéraire. 

Intervenants :

  1. Christian Doumet, professeur émérite à l’Université de Paris Sorbonne, auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la poésie de Segalen : Le Rituel du livre : sur Stèles de Victor Segalen (1992) ; Victor Segalen, l'origine et la distance (1993). Passages des oiseaux pihis (1995). Il prépare l’édition de Segalen dans la Bibliothèque de la Pléiade. (Ancien président de l’Association Victor Segalen.)

Sujet abordé au Forum : « Éditer Segalen en Pléiade ».

  1. Muriel Détrie, maître de conférences en littérature générale et comparée à l’université de la Sorbonne Nouvelle, auteur de Le Voyage en Chine. Anthologie des voyageurs occidentaux du Moyen-Age à la chute de l’empire chinois (1992) et France-Chine : quand deux mondes se rencontrent (Gallimard, 2004). Éditrice de nombreux ouvrages consacrés aux relations entre la Chine et l’Occident. Elle a vécu en Chine. Elle prépare l’édition critique de Peintures de Segalen.

Sujet abordé au Forum : « Les voyages de Segalen en Chine : architecture et paysages »

  1. Philippe Postel maître de conférences HDR en littérature comparée à l’université de Nantes et spécialiste des domaines asiatiques. Il dirige la collection des Œuvres complètes de Victor Segalen aux éditions Champion où il a publié l’édition critique de La Grande statuaire (2011) et prépare celle de Stèles et Odes. Il est l’auteur de Victor Segalen et la statuaire de Chine : archéologie et poétique (2001), il a coordonné Lectures chinoises de Victor Segalen (2017). Il a vécu en Chine. (Ancien président de l’Association Victor Segalen.)

Sujet abordé au Forum : les découvertes archéologiques de Segalen.

  1. Colette Camelin, professeur émérite à l’université de Poitiers, éditrice des Premiers écrits sur l’art de Segalen (Gauguin, Moreau, Sculpture) (2011), Segalen et la Polynésie : exotisme et altérité (2015) et des actes du colloque de Cerisy Victor Segalen, « Attentif à ce qui n’a pas été dit », actuelle présidente de l’Association Victor Segalen.

Sujet abordé au Forum : « “Le petit dieu du voyage” de Segalen : “un apôtre bouddhiste à la Chine, ou bien un sage du Tao.” »

Inscription nécessaire sur le site :  

https://www.maisonsduvoyage.com/autour-du-voyage/evenement-culturel/forum-atelier/chine-exerce-singulierement-loeil-segalen-table-ronde

Recherche

Adhésion

  • Bulletin de cotisation

Bulletin de cotisation

ASSOCIATION VICTOR SEGALEN.

BULLETIN DE COTISATION 2019-2020

Read More